Les résidents nous font part de ce qu’ils jugent le plus important pour l’emplacement de la nouvelle Bibliothèque centrale d’Ottawa

Plus de 175 résidents ont participé aux deux séances de discussion qui ont eu lieu hier à l’hôtel de ville d’Ottawa, afin de contribuer à la définition des critères qui serviront à évaluer les emplacements possibles pour la nouvelle et emblématique Bibliothèque centrale d’Ottawa. La population aura l’occasion de commenter davantage ces critères en répondant au questionnaire en ligne à partir du 26 mai 2016.

Les séances ont été animées par Tim Tierney, président du conseil d’administration (C.A.) de la Bibliothèque publique d’Ottawa (BPO), et les participants ont eu l’occasion d’écouter Jim Watson, maire d’Ottawa et Danielle McDonald, directrice générale de la BPO. Ils ont également eu la chance d’entendre Judith Hare, ancienne présidente-directrice générale, maintenant à la retraite, de la bibliothèque publique d’Halifax, qui a supervisé le réaménagement de la bibliothèque centrale de cette ville. Elle a notamment parlé de l’effet transformateur qu’a eu la nouvelle bibliothèque centrale sur sa ville.

Les participants aux séances ont également eu l’occasion d’écouter Judith Hare, ancienne présidente-directrice générale, maintenant à la retraite, de la bibliothèque publique d’Halifax, qui a supervisé le réaménagement de la bibliothèque centrale de cette ville. Elle a notamment parlé de l’effet transformateur qu’a eu la nouvelle bibliothèque centrale sur sa ville.

Prochaines étapes dans la sélection de l’emplacement idéal pour la Bibliothèque centrale d’Ottawa

Le processus de sélection d’un emplacement pour la nouvelle Bibliothèque centrale consiste notamment à recenser les emplacements potentiels dans l’aire centrale d’Ottawa, à dresser la liste détaillée des critères à prendre en compte selon les commentaires de la population et l’expertise technique et à procéder à l’analyse de ces emplacements en fonction des critères approuvés.

En juin 2015, le C.A. a approuvé à l’unanimité l’aire centrale comme lieu géographique pour l’aménagement de la Bibliothèque centrale d’Ottawa. Cette aire est délimitée par la rivière des Outaouais au nord, les rues Wellington, Albert, Gloucester et Lisgar au sud, l’avenue King Edward à l’est et la Ligne Trillium à l’ouest.

Les critères d’évaluation seront présentés au C.A. aux fins d’approbation en juillet. Les emplacements répertoriés seront ensuite évalués et analysés en vue de la création d’une liste d’emplacements présélectionnés, et s’ensuivront ensuite une analyse financière et un examen rigoureux. Le C.A. de la BPO prendra une décision relativement à l’emplacement avant la fin de l’année, ainsi qu’au sujet du cadre financier, des partenariats et du mode de livraison du projet. Il recommandera ensuite l’approche à privilégier au Conseil municipal d’Ottawa.

Consultation à venir sur les espaces et les services

Non seulement la population pourra participer à la définition des critères de sélection de l’emplacement, mais elle pourra également aider la BPO à peaufiner ses plans de conception. En effet, des séances de consultation sur les espaces et les services qui seront offerts à la nouvelle Bibliothèque centrale d’Ottawa auront lieu les 15 et 22 juin. Les détails seront affichés sous peu au site web.

Les travaux de construction de la Bibliothèque centrale d’Ottawa devraient débuter au printemps 2018, et l’inauguration officielle de ce nouvel édifice emblématique est prévue pour 2020.