En 2013, la Bibliothèque publique d’Ottawa (BPO) commence la consultation publique au sujet de la nouvelle Bibliothèque centrale. Dans les trois années suivantes, plus de 3 000 personnes donnent leur avis sur la vision de la nouvelle bibliothèque. On dit à la BPO qu’on désire une nouvelle installation, et ce souhait est pris en compte à chaque étape du processus orientant la conception.

En 2016, le Conseil municipal et le conseil d’administration de la Bibliothèque publique d’Ottawa approuvent le projet de collaboration avec Bibliothèque et Archives Canada (BAC) pour explorer comment les deux partenaires pourraient concevoir une nouvelle installation partagée qui serait à la fois une institution nationale, une ressource municipale et un lieu de rencontre communautaire. On met en place un processus de consultation publique pour recueillir des commentaires sur les critères de sélection du site de l’installation partagée, de même que sur son programme fonctionnel commun. Plus de 1 300 personnes participent aux ateliers en personne et au sondage effectué auprès du grand public.

À la fin de 2018, le cabinet d’architectes primé Diamond Schmitt Architects et le cabinet ottavien KWC Architects sont choisis pour concevoir l’installation partagée. En décembre 2018, les architectes font leur première apparition publique, affirmant haut et fort que, conformément à la volonté de BAC et de la BPO, ils vont collaborer avec le public dans la conception architecturale de la nouvelle installation.

« Nous privilégions un processus collaboratif, car nous savons par expérience que nos meilleurs projets ont été le fruit d’une collaboration, d’une conversation, d’une synthèse de programme et d’une réponse aux besoins fonctionnels », a déclaré Don Schmitt.1

Le processus de consultation publique sur la conception de l’installation – intitulé « série Inspirez555 » – a été lancé en février 2019. Tout au long de 2019, plus de 4 000 membres du public ont pris part, en personne et en ligne, à des activités ayant contribué à façonner la conception dont le dévoilement a été fait en janvier 2020.

Dans le cadre du volet de participation des Autochtones, l’équipe du projet a aussi rencontré à de multiples reprises les communautés algonquines Anishinabeg locales ainsi que des représentants d’autres communautés autochtones afin de s’assurer que la conception donne une place à la contribution de la nation hôte. D’autres activités de consultation auront lieu en 2020, dont des rencontres avec les communautés autochtones urbaines d’Ottawa, qui comprend d’autres Premières Nations, des Inuits et des Métis, et avec des représentants d’organismes nationaux, afin de mieux comprendre leurs besoins et leurs intérêts.

En outre, une série d’événements ponctuels a été organisée un peu partout dans la ville pour rencontrer encore plus de gens et récolter leurs réflexions pour la conception.

En tout, c’est plus de 7 000 personnes qui ont contribué au cours des six dernières années à orienter et à inspirer tous les aspects de la conception de la nouvelle installation – à l’intérieur comme à l’extérieur.